Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Un citoyen...du monde

Le revenu universel, monnaie auto destructible

9 Février 2017 , Rédigé par counch Publié dans #Reflexions sur l'argent et l'économie

 

En ces temps de racolage de voix, je voudrais ici, modestement contribuer au débat politique en apportant ma petite pierre d’idéaliste utopique que je suis, sur l’idée d’un revenu universel ou de base.

Le revenu universel s’est invité dans la campagne présidentielle. Bien, parfait ! Cependant, l’on voit bien qu’un mur immense se dresse devant le concept : l’ argument massue, l’ argument indépassable, l’appel au sérieux politique et au démontage des utopies, l’argument évident pour tout économiste mainstream qui se respecte à savoir : Combien ça coûte ?

Alors voilà... nous voici rendu au point central du problème. Combien ça coûte ? Et si à cette question, aucune réponse immédiate et logique ne vous vient à l’esprit, c’est que vous n’avez toujours pas compris l’idée. Vouloir réduire le revenu universel ou de base à une simple mesure économique tue dans l’œuf, le concept lui-même. En effet, le revenu universel ou de base ne peut pas être une simple mesure économique pour la bonne et simple raison qu’il est (qu’il doit être) une monnaie à part entière ! Et donc, de fait, se demander combien coûte une monnaie revient à demander si 1 mètre mesure bien 1 mètre ou 1,20 mètre ?

Je m’explique. Le revenu universel (ou de base) est et doit être, un revenu inconditionnel, c’est-à-dire qu’il devient non plus une condition (au travail) mais un droit universel inconditionnel qui pourrait se traduire ainsi. Tout être humain dispose d’un moyen d’échange correspondant à XXXX Ů (unité monétaire du revenu universel).

Note pour plus tard : penser à une contribution pour la nouvelle constitution et penser à un nouveau sigle monétaire avec un U double barré, c’est pas mal

Car l’on voit tout de suite (je ne suis pas économiste mais le problème est perceptible pour n’importe qui) qu’on a un problème de quantité. D’où vient l’argent ? Et que devient-il ?

La condition d’une nouvelle monnaie (qui pourrait d’ailleurs être complémentaire dans un premier temps) devient alors primordiale. Il s’agit-là de faire en sorte de ne pas jouer le jeu de la monnaie classique du système bancaire historique.

Non, le revenu universel doit être une insurrection de notre conscience monétaire (spéciale dédicace à Pierre Rabhi), à la hauteur d’un monde en transformation profonde. Il doit justement être l’outil et le moyen de cette transformation. Car pour que nos vraies préoccupations changent de cap et deviennent autre chose que l’argent, il faut tuer le besoin d’argent, régler le problème une fois pour toute !

Et donc voilà l’idée : Le revenu universel (ou de base) devient un système monétaire à part entière indépendant et non convertible. Il prend la forme d’un revenu mensuel distribué à chacun des citoyens inconditionnellement et indépendant de toute situation personnelle. Il est créé ex-nihilo à chaque début de mois par la banque centrale du revenu universel détenue par l’état, son montant est fixé à XXXX Ů (unité monétaire du revenu universel) et attention, petite cerise sur le gâteau… au terme de chaque mois, la TOTALITÉ de la monnaie en circulation est entièrement détruite.

Voilà ! Il me semble, par cette simple petite astuce, avoir résolu pas mal de problèmes… Il se pourrait même bien qu’au passage, le système qui nous régi depuis quelques centaines d’années, soit quelque peu amoché ce qui n’est pas pour me déplaire.

Donc si je résume et pour bien redéfinir le concept voici ci-dessous les grandes lignes qui, à mon sens, devraient rester indissociables pour que le système fonctionne :

- Le revenu universel est une monnaie (complémentaire) indépendante et non convertible gérée par l’état

- La monnaie du revenu universel est créée ex-nihilo au début de chaque mois

- La monnaie du revenu universel est détruite au terme de chaque mois

- Le revenu universel est inconditionnel et versé à tout citoyen (droit constitutionnel)

- Le montant du revenu universel est défini démocratiquement.

 

Et pour compléter le tableau, si j’avais encore une petite contribution à apporter… Je verrais bien la création de différents niveaux d’utilisation géographiques de cette monnaie.

Explication : Citoyen X (habitant à XXXX) reçoit un revenu universel à trois niveaux d’utilisation .

1 - Niveau local (communauté de commune) : Utilisation possible de 100 % de son revenu.

2 – Niveau Régional (nouvelles région) : Utilisation possible de 80 % (niveau à déterminer) de son revenu

3 – Niveau National (ou Européen… et si l’idée devenait européenne…) : Utilisation possible de 50 % (niveau à déterminer) de son revenu.

 

Ou comment relocaliser l’économie ! mesure indispensable à un monde plus juste et plus vertueux.

 

Il ne reste plus qu’à créer le « machin » où évidemment, il ne pourrait s’agir que d’une monnaie électronique et non papier...

 

A vos contributions… Faites-moi mentir !

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

GEIST Henri 10/05/2017 10:05

C'est sympa à première vue votre proposition.
Mais si toute la monnaie créée est détruite à la fin du mois, comment comptez-vous faire pour que les vendeurs de biens et de services l'accepte en échange de leurs biens et services ?
Moi celui qui veut m'acheter quelque chose avec une monnaie qui va s'autodétruire dans ma poche juste après la transaction, je l'envoi promener en lui disant de se cherche un autre pigeon.
Bref, ça ne tien pas debout votre histoire. Personne ne va l'accepter votre monnaie.

fmDrevet 10/05/2017 09:11

Bonjour counch,
J'ai mis ton post en débat interne dans notre messagerie du #MFRB, on verra ce qui en ressort !
Bien à toi et merci de nous suivre !
Inconditionnellement,
fm